Une machine qui prépare le petit-déjeuner à votre place ?

Les robots comment à intégrer l’univers de la restauration, en replaçant les serveurs par exemple, mais le concept en est encore à ses balbutiements. Toujours dans cette quête du moindre effort et pour nous faciliter la vie, The Brick Wall a créé une machine en Lego Technic capable de préparer le petit-déjeuner. Vraiment utile ou pas ? À chacun son avis sur cette nouvelle invention.

Petit-déjeuner Pixabay
Petit-déjeuner

Bacon et oeuf au plat au menu  

Pour nous démontrer ce que son robot est capable de faire, The Brick Wall a tout simplement posté une vidéo intéressante de l’expérience du petit-déjeuner préparée par cette machine entièrement en Lego. On y voit clairement tout un système qui s’achève par une sorte de véhicule chargée de cuire les ingrédients.  

Pour l’instant, on peut dire que ce n’est pas encore abouti, mais c’est déjà un bon début. En tout cas, ceux qui préfèrent dormir jusqu’à la dernière minute au lieu de préparer leur petit-déjeuner ont l’espoir de ne plus zapper le repas le plus important de la journée.  

Même si la machine se charge de cuire le plat, il faut préalablement placer dans le circuit les ingrédients. Ici, le bacon et l’œuf. Le robot les dépose dans la poêle et les sert sur une assiette.  

Les robots, en passe de faire partie du personnel des restaurants  

Les robots peuvent-ils vraiment remplacer l’homme dans le secteur de la restauration ? S’il est encore inconcevable qu’un robot devienne un jour un grand chef, beaucoup d’établissements ont déjà fait l’expérience d’employer des robots en tant que serveurs, et même derrière les fourneaux. C’est le cas par exemple en Chine où Song Yugang propose une expérience futuriste à ses clients. Des robots accueillent la clientèle et se chargent de servir des bols de riz et autres plats.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire