Un repas au resto sans téléphone, ça peut être bénéfique

La génération connectée ne fait pas toujours l'affaire de tous. Être en permanence connecté à son smartphone ne nuit pas seulement à la sociabilité, mais aussi aux chiffres des restaurants. Certains établissements ont donc trouvé la solution : récompenser ceux qui acceptent de se déconnecter de leur téléphone lorsqu'ils sont au restaurant.

Smartphone au restaurant Pixabay
Smartphone au restaurant

Une chaîne de restauration américaine a franchi le pas

Quand les clients sont tout le temps au téléphone, ils ne consomment pas ou peu. C'est un fait ! Alors, une chaîne de restauration rapide américaine, Chick-fil-A, a trouvé la parade : les clients qui acceptent de se déconnecter de leur téléphone gagnent un dessert gratuit. Une très bonne initiative qui fait des heureux ! Résultat : les clients reviennent. Et quand on sait que chaque plat commandé au restaurant coûte de l'argent, ça fait toujours plaisir.

Une application américaine a même trouvé la solution ultime. L'application baptisée Dinner Mode permet de retrouver le vrai plaisir d'un déjeuner ou d'un dîner au restaurant. Le principe est simple : vous indiquez à l'application combien de temps va durer votre repas au restaurant, et si jamais vous essayez de consulter votre smartphone entretemps, ce dernier vous insulte via un message.

Pourquoi de telles initiatives ?


Les initiatives de ce genre ne sont pas un cas isolé. Si certains établissements proposent un sac au milieu de la table où déposer tous les téléphones des clients, d'autres acceptent même de réduire l'addition de moitié pour ceux qui veulent bien se séparer de leur appareil le temps du repas. Tout cela pour poursuivre un objectif commun : celui de retrouver le goût d'être ensemble autour d'un bon repas sans être perturbé par quoi que ce soit. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire