Un homme a mangé 35 fois au resto sans payer un sou

Au Luxembourg, un quinquagénaire a mangé 35 fois au restaurant, sans jamais payer ! Quelle aubaine dira-t-on, mais voilà, ses habitudes l'ont bien rattrapé.

Au restaurant Pixabay
Au restaurant

Un homme qui voulait attirer l’attention ?

Un ancien enseignant de 58 ans, dénommé Romain et vivant au Luxembourg, placé sous tutelle, a agi bizarrement depuis 2015 jusqu’en janvier 2018. Il a volontairement commis des actes de grivèleries dans plusieurs restaurants. On peut même dire qu’il a fait le tour du pays, pour ne citer que Remich, Mersch, Wormeldange, Rumelange ou encore Esch-sur-Alzette. Il fréquentait des pizzerias, des restaurants asiatiques, des brasseries, et même la Schueberfouer. Il procédait toujours de la même dd : après avoir dégusté un repas copieux, accompagné de vin et de café, avec une addition assez salée (jusqu’à 80 €), il annonçait qu’il n’avait pas d’argent pour payer.

Le message est passé

Le 1er juin dernier, il a été appelé à comparaître devant le tribunal correctionnel pour répondre de ses actes. Son avocat, Me Baulisch a expliqué qu’il a agi ainsi pour attirer l’attention et rétablir la justice dans son cas. Effectivement, placé sous tutelle et disposant d’une rente mensuelle d’invalidité de 4 000 € ainsi que d’un compte épargne de 500 000 €, son curateur lui accordait seulement 300 € par mois. Avec cette somme, il ne pouvait pas aller au cinéma ni au théâtre, et encore moins au restaurant. Depuis, on lui a attribué un nouveau curateur et il s’est assagi. Mais entre la défense et le parquet, le tour n’est pas encore joué puisque le jugement ne sera prononcé que le 21 juin 2018. En attendant, Romain peut déjà aller au restaurant et manger sans limites.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire