Top 10 des ingrédients les plus insolites pour un burger

Le burger, l'un des plats les plus appréciés dans le monde, n'est plus l'apanage des fast-foods. Même les grands chefs revisitent cette spécialité à leur sauce. Si certaines recettes sont originales, d'autres frisent carrément l'extravagance. Tout est dans le choix des ingrédients qui sortent parfois de l'ordinaire. En voici 10 que l'on peut qualifier d'insolites.

Burger insolite Pixabay
Burger insolite

1. La feuille d’or  

La feuille d’or est sans aucun doute l’ingrédient le plus improbable que l’on puisse trouver dans un burger. Le chef cuisinier londonien Chris Large en a même fait sa propre signature, avec le Glamburger. Proposé à un prix exorbitant de 1768 dollars, ce plat d’exception se compose de 220 g de bœuf de Kobé, 60 g de venaison de Nouvelle-Zélande, du bacon au sirop d’érable, du caviar Béluga, du homard canadien poché dans du safran iranien, de la truffe blanche râpée, un œuf de canard fumé au bois de caryer, le tout recouvert d’une feuille d’or comestible.  

2. Du pain et du fromage « noir »  

Proposé par l’enseigne Burger King, le Kuro Pearl Burger est élaboré avec du pain et une lamelle de fromage entièrement noirs. Le terme Kuro signifie en effet noir dans la langue japonaise. Pour ce faire, Burger King a eu recours à de l’encre de seiche mélangée à de l’oignon et de la sauce soja, du poivre et du charbon de bambou pour teindre le pain et le fromage en noir.  

3. Les tortillas de maïs  

Le pain reste l'ingrédient incontournable d’un burger. Pourtant, pour faire un clin d’œil à la cuisine mexicaine, certaines enseignes de fast-food de Brooklyn ont décidé de le remplacer par une tortilla de maïs qui enveloppe un steak, une laitue, des tranches de tomate et du fromage.  

4. Les nouilles  

Le Ramen Burger sort réellement de l’ordinaire, puisqu’il comporte des nouilles japonaises. La préparation est élaborée sur la base d’un bun classique agrémenté d’une couche de nouilles japonaises et de viande. Contre toute attente, cette idée plutôt audacieuse est née à New York.  

5. Du donut…  

Pour tirer son épingle du jeu et surprendre les plus gourmands, l’enseigne Dunkin Donuts propose le Hamburger Donut. Cette fois-ci, un donut moelleux vient remplacer le bun habituel. La garniture se compose d’une omelette et de quelques lamelles de bacon croustillant, pour un bon petit-déjeuner bien consistant !  

6. Des galettes de riz  

Aux Philippines, McDonald’s s’est lancé le défi de remplacer son pain habituel par des galettes de riz. L’objectif est de proposer un hamburger léger qui ravira ceux et celles qui surveillent de près leur ligne, sans avoir à se priver.    

7. La baguette de pain  

En France, McDonald’s a voulu faire un clin d’œil à l’une des spécialités culinaires qui symbolisent le patrimoine gastronomique local, à savoir la baguette de pain qui vient remplacer le bun classique. La garniture du McBaguette reste classique, avec des lamelles de fromage, une portion de steak et de la laitue.  

8. La betterave  

En Nouvelle-Zélande, McDonald’s propose le Kiwi Burger qui, contrairement à ce que l’on pense, ne comporte pas de tranches ni de morceaux de kiwi. L’appellation fait tout simplement référence à l’emblème du pays. Le burger est par ailleurs garni d’une tranche de betterave et d’un œuf sur le plat.  

9. Le sushi burger  

Comme son nom l’indique, le sushi burger combine la forme du burger classique et les différents éléments qui composent le traditionnel sushi japonais. Les buns élaborés avec le riz vinaigré et légèrement sucré sont garnis de fines lamelles de thon cru ou de saumon, de quelques tranches de gingembre, de morceaux d’avocat et d'une pointe de wasabi.  

10. Les saucisses  

En Allemagne, les Das Nürnburger sont spécialement élaborées pour les gourmands. La garniture principale n’est rien d’autre que 3 saucisses Nurnberger Bratwurst, agrémentées de quelques oignons frits et une bonne couche de sauce moutarde Senf.      
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire