S’attabler dans un café les pieds dans un bassin de poissons

Beaucoup connaissent les bienfaits du « fish spa », avec les petits poissons, les Garra Rufa, qui font du bien à la peau. Mais ce n’est pas vraiment ce à quoi on peut s’attendre à l’Amix Coffee au Vietnam. Ce café vous propose de vivre une tout autre expérience en vous attablant dans une sorte de bassin pour poissons.

Bassin pour poissons Image par Monsterkoi de Pixabay
Bassin pour poissons

Une expérience insolite à vivre (ou pas !)  

À Hô Chi Minh-Ville, l’Amix Coffee conforte notre idée qu’il y a tant d’expériences étranges ou inhabituelles à vivre sur le continent asiatique. Les animaux font partie intégrante du décor de certains restaurants, comme dans ce café très particulier qui a, semble-t-il, noué une relation privilégiée avec les poissons. On ne vient pas uniquement pour ses spécialités, mais aussi pour passer plusieurs minutes, voire des heures, à tremper ses pieds dans l’eau. Concrètement, la salle qui accueille les clients a été conçue à la façon d’un pédiluve, avec beaucoup d’eau d’une profondeur de 25 centimètres. Une multitude de poissons y évolue en toute liberté, entre les pieds des clients.  

Les poissons dans un café, pas toujours une bonne idée

On peut penser que c’est drôle, ludique et vraiment original, mais de nombreux arguments viennent perturber cette quiétude dans l’eau. Tout d’abord, même si les aquariums ont un réel bienfait sur l’humeur, le fait de ressentir quelque chose qui frôle ses pieds lorsqu’on est en train de déguster une délicieuse boisson ne doit pas être très agréable. Ensuite, pour ceux qui ont déjà un souci avec les piscines publiques, devoir partager 20 m² remplis d’eau et de poissons avec d’autres inconnus peut soulever la question de l’hygiène. Enfin, on est en droit de se demander si les animaux eux-mêmes ne souffrent pas de cette présence humaine permanente, surtout quand on sait que certaines personnes prennent plaisir à les attraper. En somme, une idée dont on se serait bien passé…
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire