Quand les clients participent à la déco d'un resto

Est-ce par manque de moyens ou tout simplement pour attirer sa future clientèle autrement, dans tous les cas, le restaurant La Caravane qui ouvrira bientôt ses portes à Reims fait appelle au public pour lui fournir la vaisselle, les meubles et autre objet déco.

Restaurant La Caravane La Caravane / Facebook officiel
Restaurant La Caravane

La déco participative en pratique  

Durant ce mois d’avril, les restaurateurs présents dans la localité de Reims auront réellement du souci à se faire, car de nouveaux génies ont eu l’idée de créer un établissement avec la participation de ses propres clients. Moyen de financement rapide ou idée plutôt audacieuse ? Tout ce mélange aboutit à un résultat unique : un restaurant qui sort de l’ordinaire, La Caravane. Le principe est simple : un vieux meuble contre un repas tout neuf ? Les propriétaires ont lancé un appel au don. Les personnes intéressées par ce projet pourront ainsi échanger de la vaisselle, des meubles ou tout élément décoratif contre un chèque cadeau à utiliser au sein même du restaurant dès son ouverture dans à peu près un mois. Les artistes en matière de peinture sont également appelés à participer au projet.  

Un établissement qui casse la restauration classique  

La Caravane est un tout nouveau restaurant qui ouvrira ses portes le 28 avril prochain. Il est aménagé dans une caravane installée dans un ancien entrepôt aux Docks de Reims, à Bétheny. D’une capacité d’accueil de 80 à 100 couverts, l’établissement emporte également ses convives dans des aventures exceptionnelles qui brisent la routine des restaurants classiques. Au programme : des animations variées pour que chaque instant passé à la Caravane soit exceptionnel. Préparez-vous donc à des soirées à thèmes, des séances de job dating, des concerts et spectacles humoristiques. La Caravane peut même être réservée pour des évènements spéciaux comme des ateliers, des rencontres ou des réunions professionnelles.  

En tout cas, l’idée de faire appel au don pour meubler le local, on adore ! Qui sait, tous ceux qui contribueront à ce projet stimulant seront fiers de raconter cette anecdote pendant les dix prochaines années.      
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire