Quand les Blancs paient plus cher leur repas au resto

Si déguster un bon plat autour de la table est généralement un moment de partage, cela est aujourd’hui l’occasion de soulever des débats aux États-Unis. En Nouvelle-Orléans, un restaurant pop-up a ouvert ses portes pour décrier les disparités salariales entre les Blancs et les minorités ethniques.

Au restaurant Pixabay
Au restaurant

Un restaurant contre les disparités

Conscient de la disparité sociale et des inégalités raciales toujours présentes en Amérique, un restaurateur américain a ouvert le Saartj, un restaurant éphémère où les Blancs paient leur repas presque 3 fois plus cher que les clients issus des minorités ethniques. Pendant un mois, il a proposé un plat unique au prix standard de 12 $ (9,75 €) aux personnes de couleur, et à un prix suggéré de 30 $ (24,75 €) pour les Blancs. Le but de cette expérience sociale était relativement simple : conscientiser et observer les réactions sur l’écart des revenus moyens entre les foyers blancs et les autres. Les bénéfices récoltés ont ensuite été reversés aux personnes de couleur.

Des projets similaires pour provoquer des réflexions

À l’origine du projet, Tunde Wey, un chef de restaurant d’origine nigériane. Il est déjà connu pour avoir organisé en 2016 des dîners dans 14 villes des États-Unis, baptisés « Blackness in America » (Être Noir en Amérique). Actuellement, le restaurateur est en préparation d’une autre expérience qui se tiendra dans son restaurant de Détroit, au mois d’avril prochain. De ce projet en cours, le chef prévient déjà : « le prix, le menu et l’expérience seront à la hauteur de vos privilèges ».  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire