Le restaurant de Donald Trump pas au top niveau hygiène

Dans le secteur gastronomique américain en général, et les restaurants en particulier, l’hygiène irréprochable fait partie des critères indiscutables du métier. Même les établissements des politiciens célèbres, comme celui de Donald Trump n’y échappent pas. Et le résultat n'est franchement pas à la hauteur du prix à payer pour y accéder.

Hygiène au restaurant Pixabay
Hygiène au restaurant

Le club privé du président des États-Unis ratissé

Le 26 janvier dernier, les autorités alimentaires des USA ont effectué une descente dans le restaurant du club privé de Donald Trump à Mar-a-Lago, en Floride. À l’issue de cette inspection de routine, ils ont pu relever 13 violations des normes de sécurité alimentaire. Parmi les plus graves figure la conservation de poisson cru, de crustacés et de viande à des températures supérieures aux limites permises. En plus, d’autres aliments prévus être servis crus ou à basse cuisson n’étaient pas proprement conservés, laissant la porte ouverte aux parasites, d’où l’obligation pour les inspecteurs de les faire jeter. Ils ont aussi noté que les instructions sanitaires requises n’étaient pas respectées : aucune mention n’a été placée au robinet destiné aux lavages des mains des employés, et les cuisiniers n’avaient pas de filet sur leur tête.

Des entorses flagrantes pas à la hauteur d’un accès extravagant

Le droit d’adhésion de 200 000 $ permet d’accéder à ce club privé qu’abrite la résidence secondaire du président américain. À ce prix, seuls les millionnaires peuvent l’intégrer, pour ne citer que Shinzo Abe et Xi Jinping. Mais s’ils avaient été informés de ce fait, auraient-ils rejoint Donald Trump tout de même ? Pour cette somme énorme, la moindre des choses aurait été de veiller à une propreté impeccable, non ? 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire