La viande artificielle, une idée qui fait son chemin

Memphis Meat, tel est le nom de la première viande produite en laboratoire. Quand on sait que la majorité de la population mondiale consomme de la viande, on peut penser que le clonage de cellules animales a de l'avenir devant lui.

Boulettes de viande Pixabay
Boulettes de viande

Après le steak, les boulettes

Le steak artificiel a créé le buzz il y a environ 3 ans. À l'époque, il a alors servi à garnir un burger, l'un des plats les plus consommés et appréciés dans le monde. Cette viande artificielle a été fabriquée à partir de cellules clonées. Cette année, d'autres scientifiques se sont inspirés de cette découverte et ont conçu une boulette en laboratoire, donc in vitro. À l'origine de cette nouvelle avancée, trois scientifiques qui travaillent dans une start-up, notamment Uma Valeti, Nicholas Genovese et Will Clem.

Les avantages

Si vous êtes un fervent défenseur des animaux, l'idée pourrait vous plaire. En effet, on n'a pas besoin de tuer ni de blesser l'animal pour pouvoir prélever sa viande comme dans l'industrie actuelle. Le principe est de prélever des cellules de chair animales pour ensuite les cloner. L'entreprise à l'origine de ce projet a également utilisé du sérum de fœtus de bœuf. On parle également d'effets positifs sur l'environnement en raison de la réduction de la consommation d'eau et de l'émission de gaz à effet de serre (à hauteur de 96 % respectivement).

Pour l'instant, les expériences se concentrent sur la viande de bœuf, mais il est tout à fait possible d'envisager du porc ou du poulet de la même façon. Peut-être une vraie révolution dans notre alimentation future… 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire