La pizza barbe à papa, encore un massacre culinaire ou pas ?

La cuisine orientale est déjà réputée pour son amour du sucré-salé, mais avec l’invasion de la cuisine hybride, elle devient encore plus extravagante. Après le sushi Kit Kat, Tokyo continue de surprendre par la création de la pizza barbe à papa.

Pizza barbe à papa Pixabay
Pizza barbe à papa

La pizzapapa, le nouveau bébé de la cuisine hybride

À entendre le nom de ce nouveau plat, on penserait tout de suite à une abomination culinaire. Comment oser marier cette délicieuse spécialité italienne à une gourmandise de fête foraine qui embellit nos souvenirs d’enfance ? En tout cas, cela n’a pas du tout l’air de gêner la chaîne de brasserie japonaise Schmatz Beer Dining. Elle est à l’origine de la pizza barbe à papa, appelée tout simplement pizzapapa, une invention lancée en édition limitée du 27 mars au 2 avril dernier dans un restaurant du quartier de Kanda, à Tokyo. En fait, il s’agit d’une version printanière du plat basique italien, dont l’apparition a été aussi éphémère que la floraison des cerisiers.

Que trouve-t-on dans la pizza barbe à papa ?

La pizza barbe à papa peut être considérée comme un massacre culinaire par les puristes, mais les adeptes de la cuisine hybride n’en seront pas offensés. Pour vous donner une idée du goût, sachez qu’elle est faite avec une pâte à pain croustillante garnie de trois fromages différents, et recouverte de barbe à papa. On le sert avec un pichet de sauce miel-gingembre, agrémentée de fleurs de cerisiers. En versant cette sauce sur la barbe à papa, on se retrouve avec un amas de sucre fondu. Alors, tenté d’y goûter ?  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire