Insolite : le Cube Croissant revisite cette viennoiserie

Tout est dans le nom de cette viennoiserie que l’on peut trouver uniquement en Australie, plus précisément à la boulangerie Weirdoughs de Melbourne. Le Cube Croissant n’est autre qu’un croissant décliné dans une forme cubique, donc bien loin de la tradition française. Une création qui pourrait faire hurler de rage nos boulangers, mais qui a le mérite de sortir du lot.

Cube Croissant Weirdoughs / Facebook officiel
Cube Croissant

Une création qui bouscule les codes du croissant

Les photos circulent sur le compte Instagram de la boulangerie Weirdoughs, et notre première réaction est tout simplement un grand waouh. Difficile d’imaginer que le cube doré proposé par l’établissement est en réalité un croissant. Cette invention pour le moins insolite confirme une fois de plus le choix du nom de cette boulangerie qui joue beaucoup sur le visuel pour proposer des plats originaux, voire bizarres.  

Le Cube Croissant ou Croissant² est différent en tous points de l’idée que l’on s’est toujours faite de cette spécialité française. L’appellation croissant n’a même plus lieu d’être ! Le croissant en forme de cube est confectionné avec du beurre végétal, ce qui ravit sûrement les végans. Ce qui est surtout impressionnant, c’est son feuilletage parfait et croustillant qui nous laisse déjà imaginer un son tellement agréablement à la découpe.  

Le croissant, une source d’inspiration intarissable  

Pour la boulangerie australienne à l’origine de ce croissant pas comme les autres, cette viennoiserie est la base de nombreuses recettes audacieuses. Sucrée ou salée, elle promet vraiment de nouvelles expériences gustatives. L’établissement propose par exemple un croissant façon tiramisu, des croissants-sandwichs garnis de salade, de tomate, de viande et de tout ce qu’on peut utiliser comme ingrédient dans ce plat typique du fast-food. Une adresse à découvrir absolument si vous passez un jour à Melbourne.    
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire