Envie d'une entrecôte dorée ? Direction la Belgique

Le 3 janvier dernier, Frank Ribéry a publié sur Instagram sa photo en train de déguster un golden steak à 1.200 euros à Dubaï. Les commentaires ont fusé, tant et si bien que l’on évoque un Ribéry Gate. Loin de toute cette agitation, Pirigam Ramis propose le même plat pour beaucoup moins cher, dans son restaurant en Belgique.

Viande de boeuf Pixabay
Viande de boeuf

65 euros pour une entrecôte dorée

Pour une entrecôte recouverte de feuilles d’or, inutile de se rendre à Dubaï. En partant de la France, même l’avion n’est pas indispensable. Destination : le 2, Meldertstraat à Hasselt en Belgique. C’est à cette adresse que s’est installé le Butcher Grill & Bar. Pirigam Ramis officie aux cuisines de ce restaurant. Cet ancien bijoutier de 37 ans s’est reconverti dans la cuisine.

De son ancien métier, le chef a voulu reproduire le travail d’orfèvre que représente le travail avec des feuilles d’or de 24 carats. Et lorsqu’il s’agit d’utiliser des feuilles très fines, de 0,0001 mm d’épaisseur, il faut avoir le coup de main.

Pour créer sa version des entrecôtes dorées, Ramis commence par griller un morceau de Black Aberdeen Angus à 300 degrés. Il ajoute ensuite du sel et de poivre avant d’envelopper délicatement la viande de feuilles d’or. Le prix de la création : 65 euros, une somme dérisoire par rapport à celui que Salt Bae affiche à Dubaï.

Une viande dorée, cela vaut le coup ?

Ce n’est qu’une question d’esthétique, que les choses soient claires. L’or n’a aucun goût, vraiment aucun. Les feuilles d’or sont appliquées sur le steak, comme le font certains pâtissiers pour apporter une touche chic à leur création. Il s’agit donc d’un effet purement visuel.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire