Du chou de Bruxelles sur un donut, c'est original

Décidément, les Américains ont le béguin pour les créations culinaires originales, voire extravagantes. Après les spécialités hybrides qui font surtout la renommée des pâtisseries new-yorkaises, le sushi-donut et autre résultat de la cuisine fusion, c’est au tour du donut au chou de Bruxelles fait son apparition aux États-Unis d’éveiller la curiosité.

Donut au chou de Bruxelles Pixabay
Donut au chou de Bruxelles

L’originalité avant tout

Son originalité réside dans son concept métissé. Le donut, beignet emblématique américain, est proposé en plusieurs déclinaisons. Cette fois, l’idée a été initiée par l’établissement The Doughnut Project. L’imagination du chef new-yorkais l’a amené à préparer une nouveauté originale dans le secteur de la restauration, avec le donut au chou de Bruxelles. Cette invention a été accommodée dans un style unique inspiré de la spécialité belge. Fourré à la confiture de figue, ce beignet a un glaçage à l’amande et au sumac, une épice acide provenant du Moyen-Orient. Il est agrémenté d’amandes grillées effilées. Pour le dressage, des choux frits sont posés sur le beignet avec de la feta. Dans le restaurant, cette création a été proposée à l’heure du dîner au prix de 5,25 $, les 3 et 5 mars derniers.

Quand la créativité n'a plus de limite 

Plus qu’une passion, la pâtisserie est une véritable source d’inspiration dans ce restaurant. Ainsi, on peut y trouver d’autres beignets gourmets, garnis de câpres, de piment, de bacon, de glaçage beurre de cacahuète ou de courge. Dans la même lignée, il est spécialisé dans les associations inédites, pour ne citer que l’huile d’olive et le poivre noir avec de la clémentine et du chocolat à la moelle. Sinon, on a droit à du glaçage à l’huile d’olive, du pecorino et guanciale avec une farce aux tomates confites. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire