Des pieds humains auraient été servis par un restaurant

Un restaurant chinois situé à Padoue, dans la partie nord de l’Italie, a été le théâtre d’un scandale à cause de ce qui ressemblerait à des pieds humains.

Pieds au restaurant Pixabay
Pieds au restaurant

Un restaurant chinois qui sert des plats plutôt rares

Ce n’est plus un scoop pour personne, la cuisine chinoise sait être originale et utilise parfois des ingrédients hors du commun. Il en est ainsi des pattes d’ours qui sont un mets traditionnel rare. C’est d’ailleurs à partir de ce plat que l’histoire a débuté. Un client originaire de la Slovénie l’a commandé. Or, cet animal est une espèce en voie de disparition, et de ce fait, protégé. Toutefois, une consommation illicite et clandestine se fait dans certains établissements.

Des pieds humains auraient supplanté l’ingrédient de base, et l’un des serveurs d’un restaurant à Padoue a dénoncé ce fait aux autorités. En même temps, il a diffusé ces informations sur les réseaux sociaux. Une photo ressemblant particulièrement à deux pieds humains coupés, en partielle décomposition et mis dans un bol bleu a fait le tour de Facebook. Bien sûr, le cliché a enregistré des milliers de vue et de partage. Certains clients ont témoigné avoir vu des formes semblables dressées sur leur plat au restaurant.

Les autorités réagissent

Au vu de ces horribles images, les inspecteurs sanitaires et la police sont venus sur place. D’après leur rapport, il n’existe aucune trace d’ours sur le terrain. Par contre, des viandes et poissons congelés, dont l’origine n’est pas retracée, ainsi que des pattes de grenouilles et des chairs de crabes périmées auraient été constatées. A cela s’ajoute une hygiène déplorable. L’enquête continue…  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire