Des oignons qui ne font pas pleurer, une nouvelle invention

Qui n’a jamais maudit les oignons ? Si chacun a sa technique pour éviter de verser des larmes en épluchant des oignons, la société Bayer CropScience pourrait avoir trouvé la solution définitive au problème : une nouvelle variété appelée les sunions. Ces derniers ont la particularité de ne pas faire pleurer.

Oignons Pixabay
Oignons

L’hybride sunion est né

Que l’on se rassure, aucune manipulation génétique n’a été effectuée pour avoir ces nouveaux oignons. Les chercheurs de la filiale agrochimique du groupe allemand Bayer ont élaboré les sunions en ayant recours au croisement naturel. Derrière cette petite révolution, trente ans d’investissement et de développement ont été nécessaires.

Quel est le son secret ?

L’oignon normal assimile du soufre dans le sol qui réagit avec une enzyme produisant de l’acide sulfénique. C’est ce gaz qui est libéré à la découpe de l’oignon. Pour cette nouvelle variété d’oignon, l’acrimonie diminue avec le temps. Après sa récolte, il perd donc petit à petit les composants responsables de cette réaction chimique. Ainsi, lors de sa préparation en cuisine, vous ne risquez plus de verser des larmes.

Les autres caractéristiques des sunions

Pour l’instant, les sunions sont cultivés au Nevada et dans l’État de Washington. Ils ont été mis en vente en épicerie à la fin de l’année 2017. Outre le fait qu’ils ne font pas pleurer, les sunions ont un goût complètement différent des oignons habituels. Moins piquants et plus doux, ils ont une saveur presque sucrée et peuvent se manger facilement nature.

Éplucher des oignons ne sera plus une corvée désagréable avec une telle invention, mais quand pourrons nous tester ces fameux sunions ? On a hâte.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire