Des drones pour photographier les plats au resto ?

Le food porn… voilà une passion propulsée par les réseaux sociaux, et comme si les smartphones ne suffisaient plus pour immortaliser les plats, les Japonais ont eu une idée encore plus sensationnelle. Les drones ! Eh oui, ces petits bijoux technologiques font de très belles photos et vidéos de toutes sortes de plats et recettes. Une tendance baptisée le dorasha au Pays du soleil levant.

Dorasha Pixabay
Dorasha

Le dorasha en quelques mots

Avec l’addiction des gens à photographier leurs plats, une vue aérienne est devenue le sommet du food porn, mais ce n’est pas toujours évident. Au lieu de monter sur un escabeau pour avoir la meilleure photo, les Japonais ont trouvé un autre moyen, celui d’allier le « doron » ou drone, ainsi que le « shashin » ou photo. Littéralement, le dorasha signifie donc immortaliser avec un drone. Les adeptes d’Instagram ont été tout de suite conquis par l’idée, et manger a donné naissance à un tout autre art chez la population nippone. Tout cela pour le plaisir de nos yeux sur les réseaux sociaux.

Les selfies au resto, c'est dépassé

Très vite devenu une addiction pour les Japonais, le dorasha a permis de changer des traditionnelles photos des foodies sur Instagram et Twitter. Certes, ce n’est pas un moyen très pratique, surtout vis-à-vis des autres consommateurs, mais les restaurateurs nippons se sont faits à l’idée. Alors, finis les téléchargements mobiles au profit du dorasha ! Bols de ramen, nouilles sautées, omelettes japonaises voyagent dans le monde entier par le biais de ces réseaux sociaux. Très tendance au Japon, il est tout de même peu probable que les restaurateurs européens ou français admettent une telle pratique dans leurs établissements.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire