Des burgers inspirés de Spielberg, il n'en veut pas !

Un nouvel événement est vite saisi par les grandes enseignes de restauration rapide pour imaginer de nouvelles créations culinaires. Carl’s Jr voulait lancer un nouveau burger pour rendre honneur au film de Steven Spielberg, Ready Player One. Surprise ! Le réalisateur décline l’offre.

Burger Pixabay
Burger

La charrette avant les bœufs

L’enseigne Carl’s Jr était sûre d’elle en révélant son projet sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter. Il ne s’agit ni plus ni moins que de rebaptiser ses Charbroiled Sliders en SpielBurgers. Le principal intéressé n’a pas encore marqué son approbation quand les nouvelles ont été diffusées. Pas plus tard que le 2 avril dernier, l’enseigne y croyait encore, en annonçant que le producteur était certainement partant pour cette idée.

Selon l’explication du service marketing de la chaîne, c’était un moyen d’attirer l’attention de l’équipe de production et du réalisateur sur l’enseigne. Ceci dans le but de pouvoir décrocher la célébration du lancement du film en question.

Une réponse inattendue et décevante

Steven Spielberg ne recherche sûrement pas plus de célébrité. Sa réponse à cette requête de l’enseigne Carl’s Jr en témoigne. Il a tout simplement refusé qu’on associe son nom à un burger de l’enseigne… Eh oui ! Devant la polémique que l’annonce commençait à semer sur Twitter, il a répliqué, par le biais de la Warner Bros, que l’initiative est rejetée. Il a également posté une vidéo en guise de refus officiel. Malheureusement, les clients de l’enseigne n’auront pas le plaisir de déguster ce plat qui ne figurera jamais sur la carte. Mais ça reste un bon coup marketing, aussi bien pour l’enseigne de burger que pour le film.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire