Comment gagner douze mois d’avocado toast en Australie?

Fans d'avocat, accrochez-vous, il y a une très bonne nouvelle : il est possible de gagner un an d’avocado toast gratuit. Le hic, c’est que c’est seulement en Australie que ça se passe et la condition à remplir n’est pas à la portée de tous. Découvrez plutôt de quoi il retourne, peut-être que ça vous donnera des idées.

Toast à l'avocat Pixabay
Toast à l'avocat

La passion de l’avocat sévit en Australie

Les limites de la raison sont largement dépassées face à la passion des Australiens pour l’avocat. Dans les restaurants, chaque chef cuisinier déploie des efforts énormes pour présenter une accommodation originale et inédite à base de ce fruit vert dans sa carte. Actuellement, le toast à l’avocat fait fureur dans ce pays, et s’achète même à un prix très élevé, avoisinant les 22 $. Il s’agit d’un toast aux 5 graines recouvert d’avocat écrasé et agrémenté de feta. La consommation hebdomadaire de ce plat est même devenue une culture des hipsters australiens.

La condition à remplir pour avoir un an d’avocado toast

Avec le prix de l’avocado toast, un entrepreneur du secteur immobilier a eu l’idée d’utiliser ce plat pour encourager les adeptes à investir dans l’achat d’une maison. L’agence immobilière propose aux jeunes de leur faire un cadeau de 12 mois de toast gratuit tous les weekends, dans leur restaurant préféré qui se trouve dans leur localité. La seule condition ? Investir 400 000 € pour acheter une maison au design chic, conçu par un artisan qualifié. Avec cette offre, l’entrepreneur permet aux investisseurs d’économiser 471 € environ. Bref, selon lui, les 22 $ hebdomadaires sont largement suffisants pour être investis dans un crédit immobilier. Résultat ? 6 offres lui sont déjà parvenues mi-mai. Alors, investissement intéressant ou non ?
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire