Cocktail ou burger ? Lequel est le plus calorique

En Grande-Bretagne, 66,6 % des hommes et 57,2 % des femmes sont obèses. La Royal Society for Public Health (association royal pour la santé publique) s’est lancée dans une campagne de prévention contre l’obésité. Et pour mieux sensibiliser la population, quoi de mieux que de faire des comparaisons entre les calories apportées par l’alcool et celles contenues dans les aliments appréciés du public ?

Les calories invisibles de l'alcohol Royal Society for Public Health
Les calories invisibles de l'alcohol

Alcool et prise de poids

Pour surveiller son poids, mais également pour en perdre, il faut bannir l’alcool de son régime alimentaire. Et la Royal Society for Public Health est bien résolue à ce que ce soit le cas ! Dans un rapport publié ce mois-ci, l’association met en avant le rôle prépondérant des boissons alcoolisées dans la prise de poids.

Le rapport indique que l’alcool se caractérise entre autres par sa teneur élevée en calorie et que sa consommation régulière engendre une prise de poids inéluctable. Toujours selon le rapport, chez les adultes buveurs, 10 % des calories ingurgitées quotidiennement proviennent de l’alcool.

Nombre de calories dans les boissons alcoolisées

Pour aider le public à mieux se rendre compte de la forte teneur en calorie des boissons alcoolisées, l’association, dans son rapport, a comparé quelques cocktails à des aliments qui sont assez populaires. Le résultat est si surprenant que l’on est sûr que certaines personnes ont pris la décision d’arrêter l’alcool sur-le-champ.

Voici quelques exemples. Un verre de 250 ml de vin blanc apporte autant de calories qu’une portion de pizza, soit 180 cal. Pour s’en débarrasser, il faut effectuer 3,2 kilomètres de marche. Boire un verre de piña colada c’est ingurgité la même quantité de calories qu’un cheeseburger de 450 cal. Pour enlever tous ces calories, il est nécessaire de pédaler durant 1h30.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire