We Love Green cherche ses candidats pour l'édition 2019

Véritable mouvement citoyen et festival écoresponsable, We Love Green revient pour une nouvelle édition à Paris, au bois de Vincennes les 1 et 2 juin prochains. Outre les concerts que l’on vient apprécier les pieds dans l’herbe, plusieurs volets seront au cœur des festivités : innovations écologiques, workshop, start-ups vertes, sans oublier la restauration. Pour cette dernière justement, l’événement recherche ses restaurateurs pour régaler les festivaliers, toujours dans un esprit responsable.

Festival We Love Green We Love Green officiel
Festival We Love Green

L’appel à candidatures ouvert  

Si l’on revient un peu sur les chiffres du festival en 2018, un grand challenge attend les restaurateurs pour cette nouvelle édition. 74 000 festivaliers, 80 000 repas vendus et près de 800 invendus offerts à des associations. L’année dernière, 53 restaurateurs ont été sélectionnés. Cette année, le choix des participants en restauration se fera encore avec le concours d’un jury de professionnels et des grands chefs. La qualité sera au cœur de cette sélection pour offrir aux festivaliers une expérience culinaire inoubliable. Les produits locaux, bio et de saison seront à l’honneur. Les intéressés peuvent consulter ici l’appel à projets et ont jusqu’au 12 avril pour déposer leur candidature.  

Ecotable sera de la partie cette année  

Véritable mouvement de sensibilisation en faveur de l’environnement, le festival aura pour thème « Paris nous nourrit » pour la partie restauration. La traçabilité des produits utilisés par les restaurateurs est donc un point crucial. Ils devront s’approvisionner dans un rayon de 100 km autour de Paris. Tous les critères que devront remplir les restaurateurs seront contrôlés par Ecotable qui labellise les établissements éco-responsables. Et pour le plus grand bonheur de ceux qui privilégient désormais l’alimentation végétale,  l’offre végétarienne sera très importante pour cette édition.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Laisser un commentaire