Vin vegan : un choix réfléchi pour Château Dauzac

Château Dauzac se lance dans la production de vin vegan. Une initiative mûrement réfléchie matérialisée par l’exclusion de produits d’origine animale dans toute la chaîne de production, y compris le collage.

Vin vegan Pixabay
Vin vegan

Une certification végane

pour Château Dauzac Laurent Fortin a intégré Château Dauzac en 2013 comme directeur général du domaine. Avec son directeur technique Philippe Roux, ils ont travaillé pour se mettre à la hauteur des attentes des consommateurs et suivre la tendance alimentaire. Après 3 ans de dur labeur, ils ont eu la brillante idée de remplacer le collage au blanc d’œuf par de la pâte de petit pois issue d’un fabricant local. Grâce à cette initiative, le grand cru 1855 de Dauzac est le premier vin vegan de la production. Après cette étape décisive, ils peuvent maintenant se vanter de cet exploit alimentaire. Ils ont annoncé récemment la prochaine labellisation de toute la production du millésime 2016. Le bordeaux D, ayant bénéficié de cette méthode innovante, sera la première cuvée à en faire partie.  

Le vin vegan en quelques mots

Le vin, pour bénéficier de l’appellation « vegan » doit avoir été fabriqué sans aucun produit d’origine animal. Une autre alternative est adoptée pour éviter le collage à base de produit animal pour la clarification et la stabilisation. Au lieu d’utiliser le blanc d’œuf, on le remplace par de la pâte de petits pois locale, comme Château Dauzac. D’autres produits peuvent aussi être utilisés, entre autres les protéines végétales, les algues ou encore la bentonite.      
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire