Vers une évolution du classement de 50 Best

Le 50 Best opère quelques changements de taille pour redynamiser ce classement des 50 meilleurs restaurants du monde. L’objectif est de donner un nouveau souffle à ce concept qui commençait à se figer depuis quelques années. Cette évolution s’articule autour de trois axes.

Restaurant Pixabay
Restaurant

Une nouvelle catégorie pour les indétrônables

Si le classement semblait immuable depuis ces dernières années, c’est parce qu’il était bien difficile de détrôner El Bulli, The Fat Duck et autre Noma. Il était tout aussi compliqué de les déclasser, puisque ces « Best » ont gardé, voire amélioré les caractéristiques qui leur a permis de gagner le titre. Pour que les sept restaurants plusieurs fois couronnés depuis les 17 précédentes éditions continuent à jouir de leur réputation, et à juste titre, ils seront classés dans la catégorie Best of Best, une catégorie distincte du classement 2019. Mettre en place ce groupe hors catégorie est le premier changement pour les World’s 50 Best de cette année.

Une reconnaissance qui passe par le numérique

Dans le monde d’aujourd’hui, le numérique est un incontournable. Le 50 Best s’approprie cette technologie et met en place une plateforme numérique permettant une identification des meilleurs restaurants et cocktails à travers le monde. Cette identification se fait grâce au vote des experts qui constituent l’Académie des World’s 50 Best Bars et World’s 50 Best Restaurants.

Une parité au sein de l’Académie des World’s 50 Best

Enfin, troisième changement, le 50 Best prône la parité. De ce fait, parmi le millier de votants nécessaires pour dresser le classement, 500 appartiennent à la gent féminine. Ces femmes exercent les métiers de gastronome et de critique gastronomique, ou sont des chefs réputés.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire