Un restaurant sous la mer

L’imagination n’a effectivement aucune limite. Et dans le concept qui vous sera présenté par la suite, l’imagination est suivie d’une incroyable concrétisation forçant l’admiration. Le restaurant Ithaa, dans les Maldives (Océan Indien) est l’un des premiers établissements à recevoir sous l’océan, à plusieurs mètres de profondeur.

Resto sous l’océan sous une coque transludide
Resto sous l’océan sous une coque transludide

Une vue imprenable sous l’océan

Cette fois-ci c’est l’Homme qui se retrouve dans un « aquarium » (ou plutôt, devrait-on dire un « oxygénarium »), devenant un objet de curiosité pour les gros poissons à l’extérieur de l’énorme cloche de verre abritant le restaurant Ithaa Undersea rattaché au Conrad Hotel Rangali Island (propriété du groupe hôtelier Hilton). Ceci étant, les clients venus s’y restaurer bénéficient également d’une excellente vue  sur la faune et la flore océanique. Parmi les être-vivants que l’on peut contempler, on dénote des raies Manta ainsi que des requins. Le restaurant sous-marin Ithaa Undersea est bâti à 5 mètres sous les eaux de l’Océan Indien. Il est accessible depuis l’atoll de Rangali.

Une carte parmi les plus chers du Monde

Comptez tout de même 255 euros pour un menu gastronomique. A ce prix là, le champagne est de rigueur bien que la cave à vin de l’établissement soit riche de 20 000 bouteilles ! Et si vous vous rincez l’eau devant le pittoresque spectacle offert par l’univers sous-marin, vous comblerez également vos papilles de divers plats de poissons et fruits de mer ainsi que du caviar (au dîner seulement). Ils sont cuisinés avec des ingrédients de la région dont un riche et parfumé panel d’épices et, bien évidemment, la noix de coco. Le menu est composé de 6 plats. Tous en savourant votre assiette, vous savourerez la compagnie des habitants de la mer avec tout de même de coupole de verre (ou plutôt de Crystalite) de 180° qui vous sépare. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire