Un restaurant fait payer les gaspilleurs

Un restaurant asiatique, la Fontaine du bonheur près de Dijon, fait payer une amende à ceux qui ne terminent pas leurs plats, et ça marche ! Une mesure unique en son genre.

Repas au restaurant Pixabay
Repas au restaurant

Non au gaspillage !

Le restaurant a choisi la formule du buffet à volonté pour ses 80 plats, mais gare à celui qui ne finit pas son assiette, c’est 5 euros de plus sur sa note ! On mange à sa faim uniquement.

Une éducation écologique

C’est un message d’ordre écologique : pas d’excès pour ne pas avoir à jeter, on se sert dans la limite du raisonnable. Et la peur d’avoir à payer, ou mieux, la conscience de l’importance de la lutte anti-gaspillage a permis en 4 ans de réduire de 60% la nourriture gaspillée.

Pour ou contre ?

Dans le cadre d’un effort commun pour réduire le gaspillage alimentaire, l’idée est plutôt originale, mais au vu du résultat, elle est excellente et efficace. À la Fontaine du Bonheur, très peu de personnes ont eu à payer de supplément.

Ce qui est fait à l’échelle nationale

Depuis le début de cette année 2016, il est recommandé aux restaurants et traiteurs de proposer le doggy bag à leurs clients, notamment dans les établissements qui comptent plus de 180 couverts. Cet emballage écologique, réutilisable, micro-ondable et recyclable leur sert à emporter les restes du repas commandé. Les Français sont ainsi exhortés à changer de mentalité et à adopter des gestes écologiques au quotidien.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire