Un restaurant de sushis uniquement géré par des femmes

L’égalité des sexes tant revendiquée par les femmes demeure encore un combat quotidien pour la gent féminine dans de nombreuses contrées. Au Japon, Yuki Chizui a bravé les opinions de ses compatriotes et ouvre un restaurant de sushis qui emploient uniquement des femmes.

Restaurant de sushis Pixabay
Restaurant de sushis

Le sushi, un art culinaire réservé aux hommes

Dans la culture gastronomique japonaise, la préparation des sushis est réservée aux hommes. Les raisons ? La gent féminine a les mains douces et chaudes pour cet art raffiné.  De plus, le maquillage des femmes, semblerait-il, nuit à leur odorat. Et le plus absurde, c’est que les Japonais pensent que la perturbation hormonale due au cycle menstruel altère le sens gustatif des femmes.

Un établissement unique à marquer d’une pierre blanche

Nadeschico Sushi, sis à Akihabara, en plein Tokyo, est le premier établissement japonais qui est géré intégralement par une équipe féminine, du fourneau au service. Ouvert depuis 2010, la gestion exclusivement féminine fait suite à l’abandon de poste du dernier homme de l’équipe il y a 3 ans. C’est à ce moment que la propriétaire a eu l’idée d’embaucher uniquement des femmes dans son restaurant. Ce qui a donné lieu à un concept unique dans un pays très attaché aux traditions. Appréciée par la population féminine, l’initiative n’enchante pourtant pas les chefs cuisiniers japonais, des hommes bien évidemment. Mais la chef ne baisse pas les bras et tient à briser cette image négative attribuée aux femmes japonaises en cuisine.   
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire