Un détecteur de gluten, ça existe

L’intolérance ou l’allergie au gluten rend la vie difficile à bon nombre de personnes. Pour d’autres, le sans gluten est devenu un mode de vie et une tendance à suivre absolument. Dans tous les cas, devant un plat de pâtes qui nous fait envie ou encore un paquet de biscuits, difficile de toujours s’assurer qu’il n’y en a pas. Une solution existe maintenant pour éviter d’en consommer par inadvertance : un détecteur de gluten.

Détecteur de gluten Pixabay
Détecteur de gluten

Une substance difficile à vivre au quotidien

Pouvoir détecter la présence du gluten dans un aliment est le rêve de toute personne suivant un régime sans gluten. Les industriels sont tenus de mentionner la présence de cette substance sur les emballages de leurs produits. Cette obligation concerne également les restaurateurs. Parfois, ce n’est pas le cas et lorsque l’on mange chez quelqu’un, poser ce genre de question peut indisposer les maîtres des lieux et les autres convives. C’est pourquoi une entreprise a fabriqué un petit appareil qui pourrait devenir un indispensable pour les personnes ne supportant ou ne souhaitant pas avoir du gluten dans leurs aliments.

Un détecteur de gluten, un allié privilégié

La société Nima Sensor a mis sur le marché un appareil assez petit pour être transporté partout avec soi. Le détecteur de gluten est un petit triangle de 9 cm contenant une capsule dans laquelle sera inséré l’aliment à tester. La portion est analysée en trois minutes chrono et le résultat est fiable à plus de 99 %.

Le détecteur fonctionne à l’aide d’une batterie,  dont l’autonomie permet jusqu’à une vingtaine de tests. Par ailleurs,  l’appareil s’accompagne d’une application donnant la possibilité à l’utilisateur de trouver les restaurants sans gluten testés par l’entreprise Nima Sensor. Petit bémol, le prix de 185 € et la capsule à usage unique sont disponibles auprès de l’entreprise pour 50 € par mois.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire