Un café parisien emploie des trisomiques et des autistes

En décembre 2016, on avait déjà vu la création d’un restaurant unique à Nantes qui acceptait d’employer des personnes trisomiques. On constate avec joie que les initiatives continuent de voir le jour. Après le restaurant le Reflet à Nantes, créé par Flore Lelièvre, c’est au tour de Yann Bucaille Lanrezac d’apporter sa contribution avec ses restaurants « Le Joyeux ». Le concept s'invite à Paris depuis mars 2018.

Au restaurant Pixabay
Au restaurant

Uniquement des employés handicapés

Situé à Paris, au 23 rue Saint-Augustin, le coffee-shop Le Joyeux a la particularité d’employer exclusivement des personnes atteintes de troubles cognitifs ou présentant un handicap mental. Loin des préjugés, la vingtaine de salariés, autistes ou présentant une trisomie 21, assurent chacun leur poste avec bonne humeur. L’instigateur du projet, Yann Bucaille, comprend les enjeux de son établissement. C’est d’ailleurs à la suite d’une demande d’emploi d’un jeune homme autiste que l’idée du « Joyeux » a germé dans sa tête.  Pour faire marcher la boutique, il suffit d’adapter le service, l’agencement de la salle et les heures de travail pour faciliter au mieux la tâche des employés.  

L’ouverture à Rennes et à Paris

L’inauguration du Joyeux à Paris s’est déroulée le 21 mars 2018, lors de la journée mondiale de la Trisomie 21. La secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel ainsi que Brigitte Macron et Nicolas Hulot ont été présents pour l’évènement. Il s’agit en réalité d’une deuxième enseigne, car en décembre 2017, Yann Bucaille a déjà pu ouvrir un « Joyeux » à Rennes. En développant cette chaine, son créateur aide ainsi les handicapés à intégrer la société en travaillant comme tout le monde sans devoir s’isoler.

       

Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire