Un brunch dans une librairie parisienne

L’art culinaire et l’art littéraire s’associent chez Une souris et Des Hommes. Et c’est à juste titre que l’on annonce la présence de l’art et de la culture dans cet établissement de Paris 9, car tout ici relève du génie humain, de la créativité et de l’imagination : les livres proposés résultent d’une formidable pensée créatrice tout comme les pâtisseries, créées par Régis Perrot et Inès Thévenard, sont marquées du sceau de l’artisanat.

Le brunch au Une souris et Des Hommes Une souris et Des Hommes
Le brunch au Une souris et Des Hommes

Quand la littérature rencontre la restauration

Lorsque l’on vient rue de Maubeuge, chez Une Souris et des Hommes Paris 9, c’est pour éventuellement acheter un livre, le feuilleter tout en dégustant une pâtisserie salée ou sucrée faite maison, à l’heure du brunch, du déjeuner ou de la pause goûter. Ces trésors culinaires et littéraires sont également à emporter. Il est difficile de ne pas remarquer l’allusion du nom de l’enseigne à l’ouvrage de John Steinbeck sorti en 1937 et intitulé Des Souris et des Hommes.

Un trio en reconversion

Ce concept est le petit bébé du trio Régis (informaticien, en charge de la gestion de l’établissement), Ines (en charge des fourneaux) et Damien (libraire de profession, en charge de la partie librairie de l’enseigne). Avec une équipe pareille, on aura forcément deviné que la souris n’est autre qu’Ines, la seule femme du groupe.

La carte de l’enseigne

Pour un repas complet, vous pouvez choisir entre 2 formules déjeuner mais également un brunch. Pour les grignotages, des entremets sont à votre disposition, composés aussi bien de pâtisseries (l’offre dépend des saisies) que de viennoiseries et des « gâteaux de voyage ». Confitures et pâtes à tartiner sont également proposées. 
Marie
Par

Chez elle, on retrouve à la fois l’amour de l’écriture et la passion de la bonne cuisine. Critique gastronomique en herbe, elle est en recherche permanente de nouvelles expériences culinaires pour ensuite partager ses ressentis avec les lecteurs de ou-dejeuner.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire