Tendance Vrac

Déjà 25 épiceries 100% vrac en France ! Chaque jour, la vente de produits sans emballage gagne du terrain. Dans les boutiques de broc et de vrac, on débarque donc avec ses propres contenants, ou on utilise des boîtes et flacons prêtés ou consignés… On essaye ?

épicerie en vrac
épicerie en vrac
  On est tous d’accord, l’objectif du vrac, c’est d’abord de lutter contre le suremballage et de faire maigrir nos poubelles. Mais c’est aussi de pouvoir choisir la juste quantité, une pincée d’une épice pour une recette, ou quelques grammes de farine pour une recette (cf recette de moutarde).
 
 Et ce n’est pas tout. Le vrac développe le lien social. Car dans une épicerie de vente en vrac, on parle davantage au commerçant, on discute du produit, des origines, des producteurs… 
Enfin,  qui dit vrac dit économies. Les produits sont entre 10 et 45% moins chers que leurs équivalents en grande distribution sur-emballés…
 

En général,  
une gamme assez large de produits est proposée, à savoir : des fruits et légumes, de la fromagerie, et de l’épicerie., des produits d’entretien, des produits d’hygiène…
 

Faire revenir cet ancien mode de distribution qui nous rappelle le temps où l’on allait chez grand-mère, est un moyen de maintenir une autonomie de consommation pour les personnes à mobilité réduite mais aussi de redynamiser le tissu rural boudé par le commerce.   
Développer les circuits courts pour limiter les intermédiaires et ainsi proposer des prix plus justes pour chacun: on n’achète que la quantité dont on a besoin, on ne paye que le produit et on lutte contre la production de déchets.
   

Le vrac est un levier pertinent, qui peut correspondre à des motivations écologiques, sociales, économiques. Chacun peut y trouver son compte.
 

Quelques exemples:

l'Epicerie itinérante:  Au poids Chiche, au pays d'Aix

Restaurant Le Bar à Vrac à Marseille,
 
Alors n'hésitez pas à tester, à vos bocaux !
  • L'épicerie itinérante "Au Poids chiche"
    épicerie itinérante "Au Poids chiche"
    Le projet de Lauriane, la créatrice de l’épicerie Itinérante "Au poids chiche" se veut être une des solutions à la préservation des ressources naturelles avec deux objectifs :

    • Promouvoir le circuit court et l’agriculture paysanne par une offre de consommation respectueuse de l’environnement à des prix raisonnables.

    • Prévenir la production des déchets en contribuant à la démarche locale du zéro déchet, zéro gaspillage. 

    Retrouvez Lauriane lors de ses tournées autour du pays d'Aix en Provence (Aix, Puyricard, Miramas, Eguilles, Duranne, Bouc Bel-air, Gardanne, St Cannat...) Et n'oubliez pas vos bocaux !
    www.facebook.com/aupoidschiche

     Voici la recette de la moutarde à l’ancienne que Lauriane, l’épicière de au poids chiche nous transmet:   

    FICHE RECETTE

    MOUTARDE à L’ANCIENNE
    120ml de bière
    120ml de vinaigre de cidre
    140gr de graines de moutarde (jaune et noire)
    10gr de sel
    1⁄2 cc de poivre noir en poudre
    1 cc de curcuma
    1⁄2 cc de cannelle en poudre
    10 graines de coriandre
    1 cc de miel
    4 CS de farine de sarrasin

    Dans un grand bol, versez la bière, le vinaigre.
    Ajoutez les graines de moutarde, le sel, le poivre, le curcuma, la cannelle, les graines de coriandre et le miel. Bien mélanger.
    Saupoudrez avec la farine et bien mélanger. Laisser reposer 2H.
    Ensuite mixer pour obtenir une consistance homogène tout en gardant les graines de moutarde apparentes.

    Conservation : 4 mois au frigo

    Alors si on prépare cette recette avec les produits de l’épicerie itinérante Au Poids Chiche, un pot de 350gr vous reviendrait entre 5€ et 5,5€ sans compter le plaisir inestimable d’avoir fait vous–même !

  • Restaurant le Bar à Vrac à Marseille
    Le bar à Vrac
    Dans le 1er arrondissement de Marseille, voilà un endroit hybride et malin : le Bar à Vrac est à la fois une épicerie sans emballage jetable et un bar-restaurant.
     En apportant leurs contenants – ou en utilisant des contenants consignés – les Marseillais peuvent faire le plein de produits alimentaires bio (produits secs de base, mais aussi gâteaux secs locaux, confitures, thé, café, bonbons, yaourts… sans oublier les jus de fruits, le vin et la bière !), de produits d’hygiène et d’entretien.


    Au Bar à Vrac, on s’arrête aussi entre deux courses pour discuter, boire un verre et manger.
    Dans ce bistrot "anti-gaspi" on cuisine les restes, on ne jette rien; la cuisine bio est très simple mais de très bonne qualité et les prix très doux, (ex sandwich 3,5€)...

    Il y en a pour tous les goûts,
    végan, végétarien,  et aussi pour tous les autres ! (assiette de charcuterie)

     De quoi développer, comme l’écrit sur son site Nathalie, la patronne, « une sensibilisation joyeuse » !
      



magsolo
Par

Diéteticienne libérale dans le golfe de St Tropez, spécialisée, troubles du comportement alimentaire, obésité adulte et enfant, maladies chroniques et intolérances alimentaires. Co-auteure du livre « végétarien facile et quotidien » avec Jean Montagard, et responsable des séjours detox au Kon Tiki (ramatuelle). Engagée à promouvoir la santé par une alimentation saine et riche nutritionnellement car j’ai moi-meme grâce au changement de mon alimentation vu de grands bienfaits sur ma santé.

Laisser un commentaire