Sébastien Bras, étoilé au Michelin contre sa volonté

Sébastien Bras est un de ces cuisiniers de père en fils pour qui la cuisine est avant tout une histoire de passion et de partage. En 2017, il demande à ne plus apparaitre dans l’ouvrage de référence de la cuisine française. C’est donc avec un grand étonnement qu’il se voit réapparaitre dans l’édition 2019 du guide Michelin.

Chef cuisinier Pixabay
Chef cuisinier

Retour sur les raisons de son retrait

En 2017, Sébastien Bras était un chef trois étoiles et officiait au Suquet à Lagulole dans l’Aveyron, un établissement qu’il a repris de son père. Ces trois étoiles, bien que source de satisfaction, sont aussi un lourd fardeau et une pression de tous les instants. Il décide alors de donner un nouveau sens à sa vie et de ne plus figurer dans le guide dès 2018.

Un come-back étonnant dans le fameux guide

Sébastien Bras apprend qu’il est de nouveau dans le Guide Michelin édition 2019, mais qu’au passage, il perd une étoile. Son étonnement, qu’il partage sur les réseaux sociaux, ne fait que passer. En effet, comme il l’annonçait déjà en 2017, sa cuisine se situe bien loin des étoiles et des stratégies du guide pour les accorder. Il cuisine pour le plaisir des fins gourmets et des amateurs de bonne cuisine, et cette passion est appréciée par ses clients. Il choisit de cuisiner sans pression, mais toujours avec passion et dans une perpétuelle recherche de l’excellence, sans que cette dernière soit évaluée par des étoiles.

Cette nouvelle ligne de conduite est appréciée par ses clients qui continuent à venir au Suquet pour apprécier les endives pochées au safran, la gaufrette de pommes de terre ou l’un des trois menus que propose le restaurant : les menus Aubrac, Balade ou Légumes.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire