Portrait de chef : Cristina Bowerman

Des cheveux roses… et c’est seulement la partie visible de la singularité de Cristina Bowerman, la célèbre chef italienne.

Chef Cristina Bowerman Restaurant Glass Hostaria / Facebook
Chef Cristina Bowerman

Un parcours hors du commun

Née à Puglia, en Italie, elle a d’abord pris des cours de langues étrangères avant d’apprendre le droit et finit par travailler dans un cabinet d’avocat. Mais elle lâche tout pour étudier le graphisme en Californie. C’est en travaillant à mi-temps dans un restaurant qu’elle découvre sa passion pour la cuisine. Elle finit alors par suivre le cursus Cordon Bleu à l’université d’Austin. Cristina Bowerman peaufine son art dans différents restaurants avant de revenir en Italie 16 ans après. Et là, ce fut le choc pour les Italiens. Sa cuisine et son look détonnent. Incomprise au début, elle a finalement réussi à s’imposer en proposant une cuisine où se mélangent ses racines et ses voyages dans le monde entier.

Un exemple pour les Italiennes

Qui ne connait pas Gualtiero Marchesi, Massimo Bottura, Fulvio Pierangelini… pour ne citer qu’eux. En Italie, les femmes-chefs ne courent pas les rues. À l’instar de Nadia Santini, Cristina Bowerman fait partie des rares femmes à avoir réussi dans ce milieu. Elle en inspirera certainement beaucoup, comme le prouvent ses deux fourchettes ou son étoile pour son restaurant Glass Hostaria en 2010. Si vous désirez l’approcher, vous la verrez peut-être au Cups dans le Testaccio Market, dans l’un des cours qu’elle donne à l’université, ou peut-être lors d'un de ses voyages, sa principale source d’inspiration.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire