Pas touche au pan bagnat : la trahison de Thierry Marx

Après Yoni Saada l’année dernière, voilà que Thierry Marx s’aventure à son tour sur un terrain dangereux en revisitant le pan bagnat. Or la cuisine niçoise est quasiment intouchable. La réplique a été rapide. Une fois de plus, les militants pour la défense de la cuisine niçoise se sont indignés : pas touche au pan bagnat !

Sandwich Pixabay
Sandwich

Une nouvelle version du pan bagnat à l’aéroport de Nice

Thierry Marx a eu la mauvaise idée de revisiter le pan bagnat dans son point de vente à l’aéroport de Nice. Il opte pour une garniture à base de poulet et de miel, ou encore de jambon et de mozzarella. Manque de pot, ceci n’est pas du tout au goût des conservateurs culinaires niçois qui espère intégrer la cuisine niçoise au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Un fervent militant dénommé Franck Viano n’a pas tardé à diffuser l’information sur les réseaux sociaux, et c’est devenu une alerte générale. Dans cette cohue, le grand chef est maintenant considéré comme un véritable traitre aux yeux des défenseurs de la gastronomie niçoise.

Le traditionnel pan bagnat

Pour rappel, le pan bagnat est composé en tout et pour tout de pain rond, de miettes de thon, d’anchois, d’œuf dur et de crudités (tomates, céleri, olives noires de Nice, févettes, cœur d’artichaut, radis, poivron, basilic et cébette) assaisonnés d’huile d’olive.

Le grand chef se rétracte

Face à cette réaction agressive, Thierry Marx a bien compris qu’il ne faut pas toucher au pan bagnat. Il a le choix entre ne plus utiliser la dénomination pan bagnat ou retirer ses sandwiches. Il a opté pour la seconde solution et a décidé de renommer sa création. Affaire à suivre…    
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire