Ouvrir un restaurant : un tiers des Français y a déjà pensé

Séduit par les métiers de bouche, un Français sur trois a déjà songé à ouvrir son propre établissement de restauration. Ce constat ressort de l’étude menée par EasyPanel pour le compte d’Emergence Concepts.

Restaurant Pixabay
Restaurant

Pourquoi ouvrir son propre restaurant ?

L’étude a porté sur un millier de personnes âgées de 18 ans et plus. Pour 81,5% d’entre elles, la restauration est un domaine qui est source de fierté. D’autres motivations ont également surgi de l’enquête. Ainsi, certains sondés associent ce projet à la création d’un lien social, à une reconnexion avec le terroir et une remise en phase avec les saisons. Pour 63% des sondés, ce serait un bon moyen d’en finir avec la chaise fixée devant son écran et son clavier pour donner du sens à sa vie professionnelle et s’investir dans une activité valorisante. Pour un peu moins de 40% des personnes interrogées, la restauration est un métier passionnant.

Toujours d’après l’étude, les jeunes, et plus particulièrement ceux qui vivent en Île-de-France, sont les plus tentés par l’ouverture d’un établissement de restauration. 

Du rêve à la réalité

Même si ce projet d’ouverture d’un restaurant est séduisant pour une majorité des sondés, ces derniers n’en sont pas moins réalistes. Ils sont bien conscients qu’un tel projet ne peut être mené à bout sans le support d’un professionnel. Une fois le restaurant ouvert, le maintenir en vie impliquera stress et fatigue, et 81% des sondés qualifient même le projet de difficile.

Alexandre Roudeau, membre de l’équipe Emergence Concepts (agence spécialisée dans l’accompagnement des restaurateurs à tous les stades de leur entreprise), précise d’ailleurs qu’ouvrir un restaurant ne s’improvise pas. Il est indispensable de prendre en compte différents critères, comme l’emplacement de l’établissement, le concept … pour éviter de faire partie des milliers de restaurants qui, tous les ans, sont contraints de mettre la clé sous la porte.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire