On a cinq secondes pour manger un aliment tombé par terre

Nous sommes nombreux à connaître la légendaire règle urbaine des 5 secondes. Mythe ou réalité ? Selon cette règle, un aliment tombé par terre et ramassé dans les 5 secondes n’est pas contaminé et peut donc être consommé dans l’immédiat.

Règle des 5 secondes Pixabay
Règle des 5 secondes

La science s’en mêle

Afin de mettre un point final à cette théorie incertaine, l’Université de Rutgers - New Brunswick a initié des recherches scientifiques pour effacer les doutes. De cette étude résulte que le taux de contamination dépend de la nature de l’aliment et de celle du sol où il est tombé. Il a été confirmé que les aliments secs ou rigides (biscuit, pain, tablette de chocolat) présentent peu de risques de contamination, même après 30 minutes au sol. Cependant, cette règle ne s’applique pas aux aliments humides ou spongieux (pâtes cuites, bonbons en gélatine, fruits…). Ce genre d’aliment a plutôt tendance à voir sa structure modifiée au sol en accumulant rapidement les germes. Ainsi, au bout de 30 secondes seulement, la seconde catégorie d’aliments absorbe 2500 bactéries contre une trentaine seulement pour un pain sec.

La règle des 5 secondes, ni vraie ni fausse

Suite à cette étude, cette théorie légendaire n’est pas totalement dépourvue de sens. Il s’agit seulement d’une simplification de la réalité, selon le scientifique Donald Schaffner.  Le risque de contamination varie juste en fonction de la surface, car un aliment qui tombe sur un tapis et sur des carreaux en céramique n’aura pas les mêmes bactéries.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire