Menu pour fille ou garçon, un choix qui met en colère

Apparemment, 2017 va révolutionner les stéréotypes de Burger King qui a toujours distingué les filles et les garçons pour son menu enfant. Zoe Fairs, maman d’une petite fille, a haussé le ton en entendant la traditionnelle question « fille ou garçon ?».

Menu enfant Pixabay
Menu enfant

Burger King et ses menus spécifiques

Depuis longtemps, Burger King a instauré dans ses établissements une tradition. Il s’agit d’offrir à chaque enfant un jouet, une poupée Barbie dans une boîte rose pour les filles et une mini voiture Hot Wheels dans une boîte bleue pour les garçons. Il est possible que cela n’ait pas toujours plu aux consommateurs, mais la première plainte a surgi récemment.

L’égalité des sexes revendiquée dès l’enfance

Zoe Fairs n’a pas attendu longtemps pour réagir. Elle a utilisé les réseaux sociaux pour officialiser sa doléance, et Twitter a été le témoin de sa publication. Elle a clairement visé la marque Burger King avec son post qui demande à ce que l’on arrête de poser la fâcheuse question de la fille ou du garçon. Il serait plus intéressant de demander si l’enfant préfère une voiture ou une poupée.

D’autres parents ont vite fait de la soutenir, en insistant sur le fait qu’une fille peut bien jouer avec une voiture, tout comme un garçon avec une poupée. D’ailleurs, la page Facebook de la chaîne a publié il y quelques jours une vidéo confirmant ce fait, qui aurait pu être traduit comme un message. Bref, il s’agit d’une interpellation à l’égalité des sexes dès l’enfance, qui a eu pour réponse une excuse de la part de l’enseigne. Cela pourrait peut-être inspirer d’autres enseignes de restauration rapide, ou servir de leçon pour changer les habitudes.
 

 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire