Meilleures expériences culinaires: top 10 de Lonely Planet

Comme à l’accoutumée, Lonely Planet livre les 500 meilleures expériences culinaires du monde. Ce guide s’appuie sur la coopération de critiques culinaires, de rédacteurs et autres blogueurs. Sur cette liste de 500 plats évalués sur leur saveur, mais aussi selon l’atmosphère dans laquelle ils sont servis, voici le top 10.

Sushis Pixabay
Sushis

1- Les pintxos de Saint-Sébastien

Si en Espagne, on parle de tapas, au Pays Basque, il est question de pintxos. Il s’agit d’une tranche de pain sur lequel sont disposés les ingrédients, comme la viande, le poisson, les condiments ou les légumes. Ils se dégustent aussi bien froids que chauds. À San Sebastian, déjà haut lieu de la gastronomie si l’on ne compte que les établissements étoilés Michelin au mètre carré, les restaurateurs ne manquent pas de créativité. Certains proposent d’ailleurs un menu dégustation de pinxtos. D’autres s’inscrivent sur le trajet des tournées des bars à pinxtos, les « poteos ».

2- Le curry laksa de Kuala Lumpur

Le curry laksa ou laksa est une soupe de nouilles à base de noix de coco et riche en ingrédients (blancs de poulet, crevettes, poisson …). Pour donner au plat sa note d’exotisme, on utilise du jus de citron vert, du nioc mam et des feuilles de combava. Pâte de curry et huile d’olive viennent couronner le tout.

3- Le sushi à Tokyo

Depuis plusieurs années, les sushis sont sortis de leur pays d’origine pour conquérir le monde. Mais déguster des sushis à Tokyo reste une expérience à part. A côté des restaurants classiques, certains sont spécialisés dans les sushis haut de gamme. Les prix peuvent aller jusqu’à plus de 30.000 yens le plat.

4- Le beef brisket au Texas

Le beef brisket, une recette à base de poitrine de bœuf, est un grand classique de la cuisine américaine au barbecue. Le Texas fait d’ailleurs partie de la « BBQ Belt », une congrégation culinaire qui englobe des pays du sud des États-Unis. Le choix de la viande est bien sûr essentiel pour s’assurer que le plat sera suffisamment tendre et goûteux. Pour l’assaisonnement, il y a du poivre, du paprika, de la moutarde et de la sauce worcestershire.

5- Le som tum de Bangkok

Cette salade de papaye verte est commune à plusieurs pays d’Asie du Sud-est. Elle a la particularité d’associer différentes saveurs, à savoir l’épicé (grâce au piment), l’acide (goût issu de la lime ou du citron vert), le salé (à cause de la sauce de poisson) et le sucré (avec la pincée de sucre de palme). Le tout a un effet hautement tonique apprécié par les Thaïlandais et les courageux amateurs de cuisine très pimentée.

6- Le smørrebrød de Copenhague

Les smørrebrød sont des tartines de pain de seigle qui se dégustent principalement au déjeuner pendant la période estivale. Les tartines sont surmontées de viande séchée ou de poisson fumé. On peut également y déposer du fromage et des crudités.

7- Les langoustes de Kaikoura

La ville de Kaikoura tire son nom des mots maori « kai » qui signifie repas, et « koura » pour langouste. C’est dire que la langouste est bien la spécialité locale. Il suffit de voir les restaurants en bord de route, affublés de l’enseigne « langouste » pour en être convaincu. Mais l’endroit idéal pour savourer les langoustes, c’est bien sûr face à la mer, tout en observant les dauphins et les baleines nageant pratiquement à portée de main.

8- Le bibimbap de Séoul

Le bibimbap est un plat à base de riz, agrémenté de légumes et de viande de bœuf et surmonté d’un œuf sur le plat. Les plus courageux tenteront la pâte de piment coréenne fermentée servie à part. C’est un mets très populaire en Corée du Sud. On en déguste aussi bien dans les restaurants que dans les échoppes de street food.

9- La pizza margarita de Naples

Tout comme le sushi, la pizza est plat qui est sorti de son pays d’origine pour se mondialiser. La pizza margarita se démarque de toutes les autres compositions par son extrême simplicité, et par le fait que depuis 2009, c’est une STG ou spécialité traditionnelle garantie. La garniture est composée de sauce tomate fraîche du jour, de basilic, d’huile d’olive, de sel et de poivre. La sauce est versée sur la pâte et agrémentée de mozzarella.

10- Le dim sum de Hong Kong

Une bonne expérience de dim sum ne peut être faite sans un thé au goût de chacun. Le dim sum se définit comme un ensemble de petits plats salés et sucrés. Les préparations sont soit cuites à la vapeur ou à la poêle, soit frites.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire