MasterCard planche sur le ticket-restaurant dématérialisé

En partenariat avec le géant des services prépayés Edenred, MasterCard vient de lancer un projet test visant à vérifier l’efficacité d’un nouveau ticket restaurant dématérialisé. Il s’agit de s’adapter aux réalités d’un marché global de plus en plus connecté.

MasterCard MasterCard
MasterCard

Le titre-restaurant dématérialisé pour faciliter la vie des utilisateurs

Pour tester leur nouveau système de titre-restaurant dématérialisé, MasterCard et son partenaire Edenred ont constitué un panel de 200 utilisateurs, dont la moitié des commerciaux, afin de vérifier la fiabilité de leur nouveau système. Après avoir téléchargé et installé l’application dédiée, le client n’aura qu’à présenter son smartphone devant du terminal du restaurateur. L’opération dure quelques secondes et ne requiert aucune identification. Le principal avantage est de ne plus avoir à fouiller son portefeuille à la recherche de son titre. De plus, 50.000 établissements sont déjà équipés du terminal compatible.  

La technologie NFC mise en œuvre

Pour bénéficier du ticket restaurant dématérialisé proposé par MasterCard, il faut disposer d’un modèle de smartphone sous Android compatible NCF (paiement sans contact). Edenred n’exclut pas l’extension à d’autres systèmes mobiles dans l’avenir. La technologie propriétaire dénommée Cloud Based Payment (MCBP) stocke les informations dans des serveurs distants hautement sécurisés, évitant de stocker les informations sensibles sur le téléphone de l’utilisateur. En cas d’attaque malveillante du téléphone, les données de paiement ne sont donc pas compromises. En 2014, Edenred a déjà lancé une carte à puce destinée au paiement des repas. Reste à voir dans les années à venir quelle technologie remportera l’adhésion du public.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire