Manger des légumes : les impacts sur l’environnement

Il est notoire que manger des légumes est excellent pour la santé, mais de récentes études menées par des chercheurs américains et publiées dans la revue scientifique Environment System and Decisions montrent que les végétaux sont également très voraces en ressources naturelles.

Légumes Pixabay
Légumes

Les légumes et l’écologie


Les légumes constituent une alimentation de choix, nutritionnellement adéquate, mais l’étude a démontré qu’il faut autant pour produire 1 kg de viande que pour produire 7 kg de céréales. Ainsi, pour le même apport calorique, un régime végétarien et un régime à base de viande exigent presque autant en énergie. Dans les faits, pour combler la carence en viande, on a tendance à consommer plus de légumes, de fruits, de produits laitiers dont la production et la récolte nécessitent beaucoup d’eau et d’énergie. Ce qui revient à dire que manger des légumes aurait aussi un important impact écologique.

Manger des légumes locaux et de saison


Ce qu’on mange doit refléter le bon sens et l’équilibre. Or les légumes font partie de la base d’une alimentation saine, alimentation qu’il faut varier au maximum, mais la densité énergétique de celle-ci doit être basse. Ce qui signifie qu’il est conseillé d’acheter local, d’acheter les fruits et légumes de saison, et privilégier en particulier ceux qui sont cultivés dans son environnement plus ou moins immédiat. Le principe à retenir est le fait que moins les légumes parcourent des kilomètres, moins ils dépensent en énergie, car moins il y a de transport, moins il y a émission de gaz à effet de serre. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire