Les repas trop caloriques dans les restaurants américains

On associe généralement la restauration américaine au fast-food et à la générosité des portions. Et ce n’est pas faux lorsqu’on sait que 92 % des restaurants proposent des assiettes trop fournies.

Restauration rapide Pixabay
Restauration rapide

Plusieurs restaurants sont concernés

Le phénomène ne concerne pas uniquement les McDo, KFC, Wendy's ou encore Pizza Hut et autres. C’est le résultat d’une enquête effectuée par les chercheurs de l’Université Tufts sur différents types de restaurants. Avec de telles habitudes de consommation, le pays de l’oncle Sam compte un nombre excessif de personnes en surpoids, voire obèses. D’après l’étude réalisée par l'institut Gallup, le taux d’obésité des adultes américains est de 27,1 % en 2013. Rien de surprenant quand on regarde le nombre de calories d’un repas servi dans un restaurant. En moyenne, il est question de 1495 calories alors même que les besoins quotidiens d’une femme sont de 1800 à 2200 calories et ceux d’un homme de 2400 à 2600 calories.

Pourquoi des portions aussi caloriques ?

Les restaurateurs prévoient tout simplement des portions censées calmer l’appétit des gros gourmands. Du coup, les personnes qui mangent une quantité proportionnelle à leurs besoins caloriques chez eux en consomment en excès dehors. C’est facile de se laisser tenter par la part en trop d’une assiette démesurée. Il y a même un concours annuel organisé par le Center for Science in the Public Interest récompensant le plat le plus calorique avec le titre Xtreme Eating Awards. Avec dans sa carte une assiette contenant 2710 calories, Red Lobster est le lauréat de 2015. L’objectif des organisateurs est de faire prendre conscience aux restaurateurs et aux consommateurs le rapport incontestable entre les repas trop caloriques et l’obésité.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire