Les produits de la mer : petit rappel sur la fraîcheur

Qui dit vacances à la plage dit plats exotiques et assortiments de fruits de mer. Pour profiter de ces petites merveilles tout l’été, et éviter de tomber malade suite à une intoxication alimentaire, il est particulièrement important de faire attention à leur fraîcheur. Petit rappel des bons gestes à ne pas négliger, que vous soyez amateur de street-food, de sushis ou autres plats au poisson, aux crevettes, etc.

Poissons et fruits de mer Pixabay
Poissons et fruits de mer

Des fruits de mer vivants, c’est un gage de fraîcheur  

Il faut avant tout s’assurer que les fruits de mer soient parfaitement en vie au moment de l’achat. Sachez que les coquillages sont vivants lorsqu’ils sont fermés. Mais lorsque la température grimpe, il arrive qu’ils soient légèrement ouverts. Dans ce cas, plongez-les dans de l’eau froide, et s’ils se ferment à nouveau, ils sont encore bons pour la consommation.   Les huîtres bougent également lorsqu’elles sont encore vivantes. Il suffit de les assaisonner avec quelques gouttes de jus de citron avant de les déguster.  

Des crevettes brillantes et non collantes  

Pour vous assurer de la fraîcheur des crevettes, vous devez avant tout vérifier que celles-ci sont parfaitement brillantes. En les transvasant d’un contenant à un autre, elles ne doivent pas coller les unes aux autres. C’est essentiel ! Sachez également que les crevettes non fraîches présentent une couleur délavée, avec une carapace qui tire vers le gris.  

Bien choisir son poisson  

Pour vérifier la fraîcheur du poisson, vous devez vous référer à un certain nombre de critères. En général, le corps du poisson doit rester rigide, voire arqué dans certains cas. Il doit ensuite être brillant, avec un léger éclat métallique. Outre son œil clair et bien vif, vérifiez également que les ouïes sont brillantes et humides, avec une couleur rose ou rouge. Les écailles, quant à elles, ne doivent en aucun cas se détacher toutes seules.      
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire