Les meilleures recettes hybrides de fast-food

Il fallait s’y attendre. Ayant débuté comme une simple fantaisie, la cuisine hybride est aujourd’hui un véritable phénomène et porte désormais un nom attitré outre-Atlantique : mash-up food !

Le gâteau de sushis nowimacook.com
Le gâteau de sushis
Cette année, certains ont fait le buzz alors que d’autres ont connu un succès moindre, mais ne sont jamais passés inaperçus. Voici une petite liste de mash-up food imaginés par les pâtissiers, cuisiniers et boulangers en 2013.

Le cronut, la grande favorite

Qui ne connait pas le cronut ? Cette pâtisserie new-yorkaise créée par le boulanger-pâtissier français Dominique Ansel et dont l’acquisition en bouche est l’étape finale d’un véritable parcours du combattant marqué par l’obligation d’intégrer une longue queue devant le magasin. Le cronut, pour ceux et celles qui ont zappé l’info, est un hybride entre le croissant et le doughnut.

La cuisine asiatique à l’heure de la cuisine hybride

La gastronomie japonaise est le terrain de jeu favori des passionnés de la cuisine fusion. La mash up food est également passée par là avec le Ramen burger et le Sushi burger, deux compositions qui ont fait parler d’elle en 2013.

Le croissant, base privilégiée

Cette année, le croissant a inspiré outre-Atlantique. Outre le cronut, les New-Yorkais ont découvert le Pretzel-Croissant au City Bakery (mariage du bretzel et du croissant), le Cr’nish chez Bubby’s (croissant et le plat juif knish) mais aussi le Cretzel chez Breads Bakery (une autre recette de l’association croissant et bretzel).

Autres curiosités

Au Bronx Baking Co de New York, on a pu déguster une déclinaison du bretzel consistant à présenter ce dernier sous la forme d’une pizza calzone. D’où le nom de Pretzel-calzone. Les pâtisseries Dinkies réunissent pancake, cake et doughnut. Si vous êtes de passage dans la Grande Pomme, vous pouvez en commander chez Dinkies. On n’oubliera pas la pizza-burger en version XXL ainsi que les tacos-gaufres. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire