Les incontournables d'un petit-déjeuner japonais

Pour les adeptes de sucré au lever du jour, le petit-déjeuner japonais peut être déstabilisant quand on y goûte pour la première fois. Il est pourtant réputé être l’un des plus sains au monde. Les Japonais proposent ainsi un petit-déjeuner certes salé, mais équilibré avec le plein de vitamines, de sucres lents et de protéines.

Petit-déjeuner japonais Pixabay
Petit-déjeuner japonais

Le gohan ou riz cuit

Au menu, vous retrouverez forcément du riz puisqu’il est servi à tous les repas. Cette base du petit-déjeuner japonais n’est pas servie nature. Le riz est assaisonné de sauce soja ou mieux encore, mélangé avec un œuf cru et de la ciboulette. Dans ce cas, on l’appelle le tamago kake gohan.

Tamagoyaki et poisson grillé

En guise de source de protéines, pas de viande rouge, mais la fameuse omelette enroulée ou tamagoyaki et un filet de poisson grillé.

Le nattô ou soja fermenté

Riche en vitamine K2, le nattô  est une préparation atypique faite de fèves de soja fermenté. Sa texture un peu gluante et son odeur peuvent rebuter, mais une fois mélangé au riz, tout se passe bien.

La soupe miso

Sur la table, vous pourrez tomber sur une soupe de pâte miso aux champignons et aux algues wakamés connues pour renforcer le système immunitaire. Pour un petit-déjeuner, la soupe miso sera légère, avec peu d’ingrédients pour ne pas alourdir l’estomac.

Les tsukemono ou légumes marinés et saumurés

Servis dans diverses petites assiettes, les légumes ne sont pas en reste. Le tsukemono est en fait le nom de la technique de macération. Les tsukemono ou pickles de légumes sont à la fois croquants et acidulés.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire