Les grands classiques des restaurants indiens

L’extrême diversité des plats proposés par les cartes des restaurants indiens est le reflet de la richesse culturelle de ce pays.

Spécialités culinaires indiennes transformersrawks.tumblr.
Spécialités culinaires indiennes
Si chaque restaurant indien a sa spécificité, il existe néanmoins plusieurs plats que l’on retrouve régulièrement dans ces adresses orientales. Ces grands classiques des restaurants indiens sont pour la plupart originaires du nord de l’Inde. Pendant l’apéro, on a droit à des pappadams, des chips préparées à partir de farine de légumes secs (notamment des lentilles).

Les accompagnements des plats principaux

Lorsqu’arrivent les plats de résistance, le riz basmati est un accompagnement incontournable : beaucoup en effet ne peuvent concevoir un menu indien sans ce riz cultivé principalement dans la partie septentrionale de l’Inde.  A côté du riz basmati, on trouve le roti, des galettes de pain de formes diverses et servies chauds. Autre accompagnement possible, le chapatis chauds (une galette à base de farine et d'eau). Il existe plusieurs types de chapatis. Ils se différencient entre eux par leur mode de cuisson ou leur recette. Ainsi, lorsqu’ils sont beurrés, les chapatis deviennent des paratha.  Cuits au four, on obtient des nan. Et s’ils sont frits, on les appelle puri. Tous ces accompagnements relèvent la saveur des différents plats proposés en résistance.

Les plats de résistance les plus répandus

Les 2 grands classiques sont le murgh tikka (viande de poulet marinée à la menthe et à l'ail) et le shikh kebab (rouleaux de viande hachée d'agneau grillés au tandoor). Pour les adeptes de la cuisine végétarienne, il y le masala dosa (légumes au goût très prononcé présentés dans une galette de farine de lentille), les pakora (beignets de légumes), les samosa (pâtes frits de forme triangulaires et contenant du curry de légumes) et les chana (pois chiches épicés).

Le tandoori

Que serait un restaurant indien sans la cuisine tandoori ? Celle-ci désigne les plats cuit avec un four au feu de bois en terre cuite appelé tandoor. Il y a par exemple le tandoori Jhinga (gambas) et le tandoori pomfret (poisson). Ce mode de cuisson est encore une fois très répandu dans le nord de l'Inde. Avant d’être passé au four,  les ingrédients sont macérées avec des épices et du yaourt. En France vous trouverez bon nombre de ces établissements, les restaurant indien à paris sont les plus nombreux. 
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Laisser un commentaire