Les Français et le grignotage, une histoire d'amour ?

On dit toujours que le grignotage est mauvais pour la ligne et pour la santé. Et pourtant, les Français adorent ça ! C'est ce qui ressort d'une étude du Crédoc.

Grignotage Pixabay
Grignotage

Des résultats frappants

Le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie ou Crédoc, à la requête de Mondelez International, a réalisé une étude sur le comportement alimentaire. L'enquête a été réalisée sur un échantillon représentatif de 1 182 personnes en juillet et novembre 2017. Il s’agit d’entretiens en ligne mettant en évidence 25 marques, entre autres Milka, Oreo, Côte d’Or et Lu. La romance entre les français et le grignotage a été confirmée. 38 % des français mangent au quotidien une collation hors repas, et 35 % le font 2 à 3 fois dans la semaine.

Les raisons varient d’une personne à une autre, mais la plus dominante est la consommation par plaisir, notamment pour 38 % des personnes enquêtées. 28 % des enquêtés disent qu’il s’agit d’un coupe-faim et 17 % le font pour décompresser. Et 86 % grignotent sans culpabiliser. À croire que c’est totalement naturel…

Quel genre d’aliment grignote-t-on ?

Toujours selon l’étude, une boisson chaude, un fruit et des biscuits sont consommés entre 10 et 11 heures. Au goûter, il s’agit de boisson chaude, des céréales, des biscuits sucrés, des fruits ou du chocolat. En apéritif, des fromages, de la charcuterie et des chips, accompagnés d’alcool sont servis, au grand dam des défenseurs de l’alimentation saine.

Malgré ce résultat, les Français privilégient encore les repas traditionnels de famille à table. Cela crée entre les membres de la famille des instants de convivialité et de complicité.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire