Les Français adorent le dessert, les chiffres le confirment

The NPD Group, agence spécialisée dans les études de marché, a mené un sondage sur la consommation de dessert des Européens. Il en ressort que les Français se positionnent en première place, et de loin !

Cheese-cake Pixabay
Cheese-cake

Les Français et les desserts en quelques chiffres  

2,1 milliards : c’est la quantité de desserts consommée en France en un an. En moyenne, dans l’Hexagone, 1 repas sur 5 se termine avec un dessert, ce qui représente environ 20% des consommations. Dans d’autres pays européens, pour ne citer que l’Allemagne ou l’Angleterre, les amateurs de desserts représentent 10% des visites en restauration.

 55% des Françaises choisissent de terminer un repas avec un dessert. Et les plus de 45 ans, qui représentent 25% des clientes, constituent la tranche la plus importante en termes de volume de desserts consommés.

Grâce aux desserts, le restaurateur fait un bénéfice de 30 % sur l’addition. Ainsi, en moyenne, l’addition passe de 9,8 euros à 12,30 euros avec un dessert. Cette hausse est la plupart du temps notée au moment du déjeuner.

Les données expliquant ces chiffres

  Maria Bertoch, expert chez The NPD Group, explique que si les Français se placent en si bonne position, c’est d’abord parce que la pause déjeuner y est plus longue que chez leurs voisins européens. Par ailleurs, la formule entrée-plat-dessert est bien ancrée dans les traditions culinaires.

Les desserts préférés des Français

 Selon une étude, menée cette fois par l’Institut TNS Sofres, la mousse au chocolat, le fondant au chocolat et les crêpes figurent parmi les desserts préférés des Français. Ces douceurs traditionnelles sont aujourd’hui en concurrence avec des desserts venus d’ailleurs comme la panna cotta, le tiramisu, le muffin ou encore le cheese-cake.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire