Les espaces verts nous pousseraient à moins manger

À l'université de Plymouth, une étude a démontré que l’exposition aux espaces verts diminue les envies de grignotage. Et si c’était la solution pour garder la ligne ?

Espace vert et alimentation Image par Gregor Stein de Pixabay
Espace vert et alimentation

La vue d’un espace vert pour lutter contre l’envie de grignoter

Faire des bains de forêt ou tout simplement avoir une vue sur un parc ou un jardin suffirait à diminuer les envies passagères, selon les chercheurs de l'université de Plymouth. L’étude a établi le lien entre les envies de boire et manger et le bien-être en ajoutant l’élément nature.

Sur 149 participants, avec une large tranche d’âge de 21 à 65 ans, les personnes ayant accès à la nature sont moins sujettes aux envies de grignotages et autres pulsions. Au final, les envies diminuent de 25%. Quand on sait que l’envie de grignotage amène souvent à la malbouffe et à d’autres comportements négatifs, comme boire trop, cette étude pourrait aider à combattre certaines maladies, telles que l’obésité et le diabète.

Les autres bienfaits des espaces verts sur la santé

La nature a des influences positives sur notre état de santé, et de nombreuses études vont dans ce sens. L’Université d'Est-Anglie a eu la bonne idée de compiler les résultats d’une centaine d’études dans un rapport.

L’analyse des données fournies par 20 pays révèle que vivre proche de la nature et s’accorder du temps dans les espaces verts diminuent le stress, le risque de diabète de type II et les maladies cardiovasculaires. Cela permet aussi d’améliorer le sommeil en nous permettant de dormir plus longtemps. Le rapport montre bien d’autres évidences expliquées en partie par l’exposition à des bactéries bénéfiques à notre métabolisme qui sont présentes dans les espaces naturels.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire