Les bienfaits des protéines végétales sur la santé

Savez-vous qu’il y a des plantes plus protéiniques que la viande ? Voilà un fait qui en soulagera plus d’un, que ce soit d’un point de vue pratique ou éthique.

Protéines végétales
Protéines végétales

Une alimentation plus saine 

La viande, ce n’est pas que des protéines. Elle contient aussi de l'acide urique qui use prématurément l’organisme et de la mauvaise graisse qu’on a tendance à stocker. Rien que pour cela, il est déjà plus intéressant de se tourner vers la protéine végétale. Rappelons également que plus c’est gras, plus la digestion est difficile. La protéine végétale est alors une bonne alternative pour varier son alimentation et surtout, pour éviter de consommer beaucoup de viande tous les jours.

En mangeant des céréales à hauteur de 2/3 et de 1/3 de légumineuses (pois chiches, lentilles, soja…), on peut parfaitement éliminer la protéine animale de notre alimentation tout en profitant de leur apport en fibres, en glucides complexes et en sels minéraux. On en trouve aussi dans les oléagineux (tournesol, arachide, les amandes…) et surtout dans la spiruline qui en contient jusqu’à 65 %. Cela dit, les plantes n’arrivent pas à produire certains acides aminés qui sont pourtant essentiels et que les produits animaliers possèdent.

Le succès des protéines végétales

Les protéines végétales portent bien leur triste surnom de viande des pauvres. Elles sont en effet abondantes dans certains aliments très abordables, comme les légumes secs. Aujourd'hui, ce choix n'est plus seulement motivé par l'argent, mais aussi par des valeurs, des principes et le fait que beaucoup d'études ont confirmé que consommer de la viande rouge tous les jours n'est pas bon pour la santé.  Et si vous êtes un sérieux défenseur des animaux, vous aurez la conscience tranquille en dégustant votre plat végétarien.  
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire