Les antipasti, incontournables dans les restaurants italiens

Bruschetta, carpaccio, panzanella, arancini…ce n’est pas facile de reconnaitre ces plats pour ceux qui n’ont pas l’habitude de la cuisine italienne. Retenez juste qu’un Italien vous dira surement qu'un bon repas commence toujours par un antipasto.

antipasti Pixabay
antipasti

Les légumes et la viande à l’honneur

Un repas italien complet est composé généralement d’antispasti, de l’Il Primo Piato, de l’Il Secondo Piato, d’un plat de fromage, de l’Il Doci et enfin de Caffé. Les antipasti sont donc une sorte d'entrée ou de hors-d’œuvre servi au tout début du repas. Ce sont des plats très légers, généralement frais. Il existe différents plats d’antipasti, avec plusieurs ingrédients en commun.

Il y a d’abord les légumes, servis crus ou blanchis. On peut les mélanger avec de la viande, conditionnée le plus souvent sous forme de charcuterie cuite ou frite. Il y a aussi les salades marines composées d’un ou de plusieurs fruits de mer. Enfin, pour accompagner ces plats, les fromages et l’huile d’olive ne sont jamais loin.

Quand une entrée se démarque

Ces dernières années, les succès des chefs transalpins sur le plan international ont fait que chaque particularité d’un repas italien est désormais mise en avant. Le monde entier connaît les pizzas et les pâtes. C’est maintenant au tour des antipasti. Cet intérêt est renforcé par le fait qu’à plus forte proportion, ils peuvent se consommer en tant que plat de résistance. Dans les restaurants italiens en France, on les retrouve le plus souvent sous forme d'assortiment de charcuterie ou de petites bouchées de légumes et fromages.   
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire