Les 2 sushis stars

Les nigiri et les maki sont les deux catégories de sushis les plus populaires dans les bars à sushi comme le sushi bâ.

Plateau de sushis, sashimis et makis
Plateau de sushis, sashimis et makis
Les nigiri sont réalisés avec un bloc de riz surmonté d’une fine tranche de poisson cru. Les maki quant à eux sont reconnaissables par la feuille d'algue de nori enroulant du riz, des œufs et des légumes.

Le nigiri sushi

Communément appelé le nigiri zushi, le nigiri est le plus appréciés des deux. Il existe même des fanatiques qui affirment que le nigiri zushi est le vrai sushi, ce qui est totalement erroné. La dénomination Nigiri vient du verbe japonais Nigiru qui signifie littéralement pétrir. Le nigiri sushi est composé d’une fine tranche de poisson cru posée sur une boule de riz pétrie dans le creux de la main. Le tout est assaisonné avec du wasabi. Le Nigiri sushi le plus cher et le plus connu au Japon est fait à partir de Thon gras (le célèbre Toro).

Déclinaisons du nigiri

Le nigiri est très répandu en Occident où le mot sushi est généralement confondu avec le Nigiri Sushi. Dans les bars à sushi, par exemple au Star sushi, la boule de riz est pétrie et le poisson découpé uniquement lorsqu’il y a une commande. Il existe d’autres déclinaisons du nigiri sushi : le Maguro qui est réalisé à base de thon, l’Ebi intégrant une crevette cuite,  l’Hotate préparé avec de la coquille Saint Jacques, l’Amaebi incorporant de la crevette douce, le Sake marié avec du saumon, le Tako cuisiné avec de la poulpe, l’Ika fait avec de la Seiche et le Tamago Yaki, une recette originale à base d’Omelette.

Le Makizushi

Son ingrédient principal est  la feuille d'algue de nori (d'où l'autre appellation : nori sushi). Ces feuilles d’algues sont ensuite enroulées grâce au  makisu (natte à sushi) autour d’une boule de riz et d’autres ingrédients (poissons, légumes...).   
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire