Le Snarr réagit à une éventuelle TVA de 10%

Le Syndicat National de la Restauration Rapide ne peut accepter la décision du gouvernement de Jean-Marc Ayrault d’augmenter taux moyen de TVA qui passe de 7 à 10% au 1er janvier 2014.

Logo du Syndicat National de la Restauration Snarr
Logo du Syndicat National de la Restauration

Les termes du communiqué que le syndicat a sorti sont on ne peut plus explicite

« La hausse annoncée du taux moyen de TVA de 7 à 10% au 1er janvier 2014 serait totalement inacceptable pour les entreprises de restauration rapide qui n’étaient pas soumises au Contrat d’Avenir, puisqu’elles réalisaient la totalité de leur activité en vente à emporter ou en livraison à domicile ». Pourquoi cette mesure est inacceptable ? Cette mesure reviendrait à dire que la TVA applicable à ce secteur aurait doublé en l’espace de 3 ans, ce qui est totalement incompatible avec le « business model » mis en place au moment de la création de ces entreprises.

D’autant que la crise actuelle a mis en péril leur santé financière

Les conséquences économiques et sociales seraient catastrophiques pour un secteur dont plus de 50% des salariés ont moins de 26 ans. Pour la plupart, il s’agit de leur premier emploi. Par ailleurs, cette activité doit faire face à la concurrence accrue des réseaux de distribution type GMS qui continueraient à proposer des produits identiques et qui bénéficierait d’une baisse de 5% de leur taux de TVA. Proposition de la Snarr Entres autres, le Gouvernement devra intégrer dans sa réflexion ces différents points.
Tomas
Par

Après une Licence professionnelle en Rédacteur Web, Thomas atterrit chez ou-dejeuner où il confrontera ses acquis théoriques avec les réalités du métier. Aujourd’hui, Thomas vole de ses propres ailes mais il continue de prêter sa plume au site.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire